Des détails qui vous ont peut-être échappés dans les dessins animés de Disney

Des détails qui vous ont peut-être echappés dans les dessins animés de Disney

Les films d’animation de Disney font incontestablement partie des histoires les plus emblématiques racontées sur grand écran. On dirait que toutes les fables et les contes ont été transformés en dessins animés remplis de couleurs, de magie et d’émerveillement. Mais il y a des tonnes de petits détails que vous avez peut-être manqués dans ces films inoubliables. Grands classiques ou derniers films de Pixar, voici quelques-uns des détails les plus intéressants des dessins animés de Disney qui vous donneront l’occasion de les regarder différemment.

Le nez de Pinocchio ne s’allonge qu’une fois

Quand on pense à Pinocchio, l’une des premières choses qui nous vient à l’esprit est que son nez grandit chaque fois qu’il ment. On pourrait penser qu’il paie pour ses mensonges tout au long du film.

Le nez de Pinocchio ne s’allonge qu’une fois

Et pourtant, son nez ne grandit qu’une seule fois dans tout le film ! C’est lorsqu’il ment en disant avoir rencontré « deux grands monstres aux grands yeux verts » sur le chemin de l’école. On suppose que c’est pour montrer qu’il a grandi en tant que héros de l’histoire.

Les taches noires des 101 Dalmatiens

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé combien de taches noires au total on voit tout au long du film Les 101 Dalmatiens ? Sachant que les chiens sont visibles du début à la fin, le nombre doit être élevé.

Les taches noires des 101 Dalmatiens

Il s’avère qu’on voit pas moins de 6 469 952 taches noires dans tout le film. On ne sait pas exactement qui a compté chaque tache d’une image à l’autre. Mais le fait que Perdita ait 68 taches, que Pongo en ait 72 et que les chiots en aient chacun 32 est probablement un indice.

Raiponce est la seule princesse aux yeux verts

Dans le monde de Disney, toutes les princesses semblent avoir des qualités qui les rendent uniques. Raiponce se distingue clairement du reste du groupe pour diverses raisons, mais il y a une caractéristique qui lui est propre et qu’aucune autre princesse ne possède.

Raiponce est la seule princesse aux yeux verts

Les autres princesses Disney ont tendance à avoir des yeux bruns ou bleus, alors que l’héroïne de Raiponce est la seule à avoir des yeux verts !

Tiana est la seule princesse de Disney qui a un vrai travail

Le fait que Tiana de La Princesse et la Grenouille ait été la première princesse afro-américaine de Disney est suffisamment intéressant en soi. Cependant, il y a plein d’autres petits détails fascinants autour de ce film.

Tiana est la seule princesse de Disney qui a un vrai travail

Quand on pense à la plupart des héroïnes de Disney, on remarque qu’elles sont généralement soit des princesses, soit de pauvres chômeuses. Tiana est à peu près la seule à avoir eu un vrai travail : une serveuse qui veut devenir chef.

Est-ce que Tom Cruise a inspiré Aladdin ?

Il arrive de regarder certains personnages de Disney et de se dire : « Hé, ce personnage m’est familier. Où est-ce que je l’ai déjà vu ? » C’est parce que Disney prend souvent pour modèle des personnages célèbres qui, selon eux, ont un pouvoir de séduction.

Est-ce que Tom Cruise a inspiré Aladdin ?

Prenez Aladdin, par exemple. Le fait qu’il soit un petit casse-cou qui aime faire ses propres cascades dans la ville d’Agrabah est dû au fait que le personnage a été inspiré par Tom Cruise.

Hans de La Reine des Neiges est visible dans Les Nouveaux Héros

Les films de Disney regorgent de petits échos entre eux, en particulier dans les plus récents. De nos jours, les films ont tendance à faire référence les uns aux autres, et utilisent souvent des rappels des films précédents ou laissent échapper de petites choses qui laissent entendre que tous ces films sont basés sur le même univers.

Hans de La Reine des Neiges est visible dans Les Nouveaux Héros

Prenez Les Nouveaux Héros, par exemple. Dans une courte scène, on peut voir en arrière-plan une image où Hans de La Reine des Neiges est recherché.

WALL-E porte le nom de Walt Disney

Il n’y a pas beaucoup de films Disney qui font explicitement référence à Walt Disney, l’homme qui est à l’origine de tout. Mais il y a WALL-E. Cet adorable petit robot est le héros du film du même nom.

WALL-E porte le nom de Walt Disney

Et comme le nom complet de Disney était Walter Elias Disney, on comprend mieux d’où vient l’inspiration du nom « WALL-E ». C’est une petite référence intéressante, mais que la plupart des gens n’ont probablement pas remarquée en regardant le film pour la première fois.

Maui est inspiré du grand-père du Rock

Il semble que Dwayne Johnson ait eu une contribution créative encore plus importante que ce que l’on pensait au départ pour son rôle dans Vaiana. L’acteur de blockbuster a réussi à convaincre les producteurs de s’inspirer de l’apparence de son grand-père pour créer le personnage de Maui.

Maui est inspiré du grand-père du Rock

Peter Maivia était un lutteur samoan talentueux. Avec le père de Dwayne, Rocky Johnson, il a aidé le Rock à devenir une superstar du World Wrestling Entertainment (organisateur américain de divertissements spécialisés dans le catch), ce qui a finalement ouvert la voie à sa carrière d’acteur.

On voit la tête de Mickey dans Kuzco, l’empereur mégalo

Il est logique que le personnage fondateur de Disney, Mickey Mouse, soit mentionné dans les films ultérieurs, que ce soit par un clin d’œil ou une référence subtile.

On voit la tête de Mickey dans Kuzco, l’empereur mégalo

Dans Kuzco, l’empereur mégalo, la forme de la tête de Mickey est visible à différentes occasions. On la retrouve dans la nourriture dans les assiettes de Kuzco, sur les boucles d’oreilles d’Yzma et même dans certains buissons.

La voiture Apple dans Cars

Il est évident que le film de Disney/Pixar Cars est rempli de voitures ! Le film présente une grande variété de voitures de course impressionnantes, de formes et de couleurs différentes, et elles ont toutes des personnalités extravagantes.

La voiture Apple dans Cars

Mais si vous n’êtes pas attentifs, vous manquerez une voiture de course blanche, qui arbore le logo emblématique d’Apple, ainsi que le chiffre 84, l’année de sortie du premier ordinateur d’Apple. À l’époque, Steve Jobs était le plus gros actionnaire de Disney, c’est donc logique.

Hercule porte le pelage de Scar

Il est désormais bien établi que les films de Disney font beaucoup de références les uns aux autres, ce qui signifie qu’ils font souvent des clins d’œil malicieux aux autres films de Disney. Toutefois, certains de ces rappels sont plus flagrants que d’autres.

Hercule porte le pelage de Scar

Prenons l’exemple d’Hercule, dans lequel le personnage principal porte le pelage de Scar, le méchant du Roi Lion. Il est sous-entendu que Scar a été victime d’une chasse au trophée. Mais même lui ne mérite pas ce genre de traitement, si ?

L’animation préférée de Walt Disney est dans Cendrillon

Il est toujours fascinant d’entendre ce que Walt Disney pensait des films qu’il a supervisés de son vivant. Dans une interview, l’homme par qui tout a commencé a affirmé que son animation préférée parmi tous ses films était la transformation de la robe dans Cendrillon. Et c’est bien compréhensible.

L’animation préférée de Walt Disney est dans Cendrillon

Depuis son décès, en 1966, l’entreprise Disney a sorti un nombre incroyable de films et l’animation n’a fait que se développer. Walt serait très fier.

Les cheveux de Mérida sont très longs

Ce n’est peut-être pas le film Disney le plus emblématique de tous les temps, mais Rebelle est tout aussi réussi que les autres grâce à ses personnages formidables et à sa narration visuelle éblouissante. Au centre du film se trouve la jeune héroïne Mérida, qui a la chance d’avoir des cheveux roux, bouclés et indomptables.

Les cheveux de Mérida sont très longs

Mais apparemment, ses cheveux seraient encore plus longs si elle les lissait. Selon les experts, les cheveux de Merida, s’ils étaient lissés, feraient au moins 1,20 m de long.

La première femme enceinte dans un film de Disney

Bien qu’elle ne joue qu’un rôle secondaire dans le film d’animation de 2000, Kuzco, l’empereur mégalo, Chicha a marqué l’histoire de Disney en apparaissant comme la première femme enceinte dans un film des studios.

La première femme enceinte dans un film de Disney

Les films de Disney sont réputés pour leur représentation souvent négative ou triste des mères. Dans de nombreux dessins animés, le personnage de la mère est généralement tué au début ou transformé en méchante. L’apparition de Chicha tout au long du film a marqué un changement notable dans la façon dont Disney dépeint les femmes.

Un tatouage de Maui en petit

Dans le film Vaiana, la fille d’un chef de village polynésien rencontre un demi-dieu nommé Maui. En plus de porter un hameçon magique qui lui permet de changer de forme, Maui est couvert de tatouages décrivant ses exploits surnaturels.

Un tatouage de Maui en petit

L’un de ses tatouages le représente et sert de forme animée de sa conscience. L’animateur Mark Henn a conçu ce tatouage pour qu’il soit non seulement l’ami de Maui, mais aussi la voix de la raison et du bien lorsque Maui se trouve dans une situation difficile.

Un cri de Tarzan peu convaincant

Les acteurs qui jouent dans une version cinématographique de Tarzan doivent s’attendre à ce qu’à un moment donné, on leur demande d’enregistrer un « cri de Tarzan ». Ce cri fort et distinctif est en fait une marque déposée par la société qui gère la succession d’Edgar Rice Burroughs, l’auteur et le créateur du personnage de Tarzan.

Un cri de Tarzan peu convaincant

Malheureusement pour l’acteur de Tarzan, Tony Goldwyn, il a été complètement incapable de créer un cri de la jungle suffisamment convaincant. Les cinéastes ont fini par utiliser la voix de Brian Blessed, qui jouait le méchant du film, pour ce son caractéristique du film.

La scène du plat de spaghetti a failli ne pas exister

Il est difficile d’imaginer le film La Belle et le Clochard sans la fameuse scène du plat de spaghetti. Le film, qui raconte l’histoire de deux chiens très différents qui tombent amoureux, reste le film préféré des fans.

La scène du plat de spaghetti a failli ne pas exister

La scène la plus adorable du film, souvent parodiée, montre les deux chiens qui partagent un plat de pâtes. Apparemment, Walt Disney n’approuvait pas ce repas canin riche en glucides et l’a supprimé des storyboards du film. Il pensait que la scène aurait un aspect trop désordonné. Heureusement, le directeur de l’animation, Frank Thomas, a retravaillé la scène pour en faire un moment cinématographique désormais célèbre.

Les Spice Girls ont failli être les muses

Dès le début du film d’animation Hercule de Disney (1997), les cinq muses contribuent à planter le décor des événements du film. Ces cinq femmes, basées sur les différentes déesses de la mythologie grecque, assurent une grande partie de la musique du film.

Les Spice Girls ont failli être les muses

Le compositeur du film, Alan Menken, voulait à l’origine que les Spice Girls jouent le rôle des muses pour l’une des chansons les plus populaires du film, « Jamais je n’avouerai ». Le groupe de filles britannique a apparemment refusé de prêter sa voix en raison de contraintes de calendrier. En fin de compte, les compositeurs du film ont fini par utiliser une musique plus influencée par le gospel que par la musique pop.

Ursula devait être la tante d’Ariel

La sorcière des mers Ursula dans le dessin animé de 1989, La Petite Sirène est l’une des méchantes les plus populaires de Disney. Dans le film, Ursula offre à Ariel un moyen de se transformer en humaine afin de tomber amoureuse du prince Eric.

Ursula devait être la tante d’Ariel

Ursula était initialement censée être la sœur du roi Triton, ce qui faisait d’elle la tante d’Ariel. L’idée qu’elle soit un membre déchu de la famille royale des sirènes a été abandonnée, mais le film fait référence à leur relation lorsqu’Ursula explique qu’elle vivait dans le palais de Triton mais qu’elle a été bannie.

La scène finale de Gaston devait être beaucoup plus sombre

Entre son rejet de l’attachement de Belle pour les livres et son attitude arrogante, il n’est pas surprenant que Gaston soit l’un des personnages les moins appréciés de Disney. Dans la scène d’origine de la bataille finale, Gaston crie « C’est l’heure de mourir ! » en poignardant mortellement la Bête.

La scène finale de Gaston devait être beaucoup plus sombre

Cette scène a ensuite été transformée en « Belle est à moi ! » dans la version finale du film. Certains pensent que la réplique originale était trop sombre et trop violente, alors que d’autres estiment que la version finale s’intègre mieux dans l’intrigue des deux personnages qui se battent pour l’affection de Belle.

La star qui a inspiré l’apparence du docteur Facilier

L’un des derniers méchants à rejoindre la famille Disney est le personnage du Dr Facilier dans le film La Princesse et la Grenouille. Dans le film, le Dr Facilier joue le rôle d’un sorcier de la Nouvelle-Orléans qui s’adonne au vaudou et à d’autres pratiques obscures.

La star qui a inspiré l’apparence du docteur Facilier

L’inspiration pour le méchant vient en fait du roi de la pop, Michael Jackson. L’animateur Bruce W. Smith a incorporé de nombreux mouvements et manières de la pop star dans le personnage. Il s’est inspiré de la silhouette fine et des costumes de Michael Jackson pour créer le méchant à la voix douce.

Ariel a été inspirée par Alyssa Milano

C’est toujours un mystère de savoir comment les créateurs de Disney concoivent l’apparence de leurs personnages emblématiques. Pour le personnage principal de La Petite Sirène, Disney a fait un choix assez aléatoire pour la personne qui devait servir de modèle à Ariel.

Ariel a été inspirée par Alyssa Milano

C’est vrai, même si elle n’est pas rousse, l’enfant star des années 80 Alyssa Milano a fait parler d’elle à l’époque où le film a été tourné et le studio a voulu s’inspirer à la fois de son apparence et de son caractère pour créer Ariel !

Simba rugit comme un tigre, pas comme un lion

Il peut sembler étrange d’inclure cette information dans cette liste, mais elle est tout de même fascinante. Lors de l’utilisation des effets sonores pour les sons d’animaux dans Le Roi Lion, le rugissement de Simba à la fin du film n’était pas réellement celui d’un lion.

Simba rugit comme un tigre, pas comme un lion[

Il s’avère que Disney a utilisé le rugissement d’un tigre à la place. Malgré ce que le lion de la MGM peut suggérer, le rugissement typique d’un lion est considéré comme un peu trop faible.

Dumbo est le film le plus court de Disney

À vrai dire, la plupart des films d’animation de Disney ne sont pas si longs. C’est vrai, est-ce qu’on vraiment attendre de son enfant qu’il reste assis devant un film de trois heures ? Pourtant, Dumbo va encore plus loin.

Dumbo est le film le plus court de Disney

D’une durée d’un peu plus d’une heure, Dumbo ne dure que 64 minutes, ce qui est incroyable. Des responsables ont conseillé à Walt Disney de rallonger le film, mais il a répondu en disant : « On peut prolonger une histoire jusqu’à un certain point, mais après, elle ne tient plus debout. »

La Belle au bois dormant n’a que 18 répliques

Bon, il faudrait probablement être un peu plus précis. Il y a plus de 18 répliques dans le classique de Disney La Belle au bois dormant. Cependant, le personnage principal, Aurore, est celui qui n’a que 18 répliques dans tout le film.

La Belle au bois dormant n’a que 18 répliques

On savait qu’elle n’était pas bavarde, mais c’est un peu étonnant ! Apparemment, Aurore a le deuxième plus petit nombre de répliques de tous les films de Disney. Dumbo est le numéro un. Mais, en même temps, c’est un bébé éléphant.

La Bête est un mélange de différents animaux

Quand vous étiez enfant, vous n’avez peut-être pas fait attention au type d’animal qu’est vraiment la Bête dans La Belle et la Bête. À première vue, on pourrait penser qu’il s’agit d’une sorte de créature féline.

La Bête est un mélange de différents animaux

Cependant, il s’avère que l’apparence du féroce personnage est un amalgame de nombreux animaux différents. Cette image montre exactement de quel animal s’inspire chacune des caractéristiques physiques de la Bête. Et on confirme qu’il a bien une crinière de lion.

Le rappel de Shining dans Toy Story

Certains rappels de films sont plus aléatoires que d’autres, mais l’un des meilleurs exemples se trouve, étonnamment, dans Toy Story. Pendant la partie du film où Woody est chez Sid, le tapis du couloir chez l’enfant effrayant rappelle beaucoup le tapis de l’hôtel du film Shining.

Le rappel de Shining dans Toy Story

En fait, le chef décorateur, Ralph Eggleston, aimait tellement le film de Stanley Kubrick que c’était sa façon de lui rendre hommage.

Les vautours du Livre de la jungle ont été inspirés par les Beatles

Tout au long de l’histoire de Disney, vous avez dû à plusieurs reprises regarder un personnage et vous dire : « Hum, ce personnage me dit quelque chose ». C’est parce que Disney a tendance à prendre pour modèle des personnes de la vie réelle pour certains personnages.

]Les vautours du Livre de la jungle ont été inspirés par les Beatles

Prenez les vautours du Livre de la jungle. Il est clair que ce sont les Beatles qui les ont inspirés. En réalité, Disney voulait que le groupe de Liverpool fasse la voix des quatre oiseaux, mais John Lennon a refusé de jouer dans un dessin animé à l’époque.

Tarzan et le clin d’œil mignon à Mulan

Voici un bel exemple d’un film de Disney faisant subtilement référence à un autre film. Il est indéniable que seuls les spectateurs les plus attentifs auront remarqué ce petit clin d’œil dans le film Tarzan.

Tarzan et le clin d’œil mignon à Mulan

Pendant cette scène, où le professeur s’approche un peu des gorilles, une peluche tombe de son sac et on la voit d’en haut. Elle est en fait censée ressembler exactement à Petit Frère, le chien de Mulan.

Bourriquet et Optimus Prime ont un point commun

Il est étonnant de constater à quel point les doubleurs peuvent faire preuve d’une grande diversité dans le choix des personnages qu’ils incarnent, et Disney regorge d’exemples de ce genre. L’un des contrastes les plus originaux entre les personnages est celui de l’étonnant doubleur Peter Cullen.

Bourriquet et Optimus Prime ont un point commun

La star de longue date a prêté sa voix au personnage emblématique de l’âne Bourriquet dans la série animée Winnie l’ourson, mais il a aussi été Optimus Prime dans la série de films Transformers.

Rémy préfigure Doug, le chien de Là-haut

Il n’y a pas que les vieux films auxquels Disney fait référence. Dans certains cas, les films récents contiennent des indices de ce qui va se passer dans l’avenir, comme dans Ratatouille par exemple.

Rémy préfigure Doug, le chien de Là-haut

Dans une scène où Rémy le rat se faufile, il finit par être effrayé par une ombre qui ressemble beaucoup à Doug le chien de Là-haut, qui n’était pas encore sorti à ce moment-là.

Pocahontas est la seule héroïne inspirée de faits historiques

C’est assez incroyable, mais Pocahontas est pratiquement la seule héroïne de Disney à être inspirée d’un personnage historique réel. La vraie Pocahontas était une femme amérindienne du peuple Powhatan, qui a été capturée par les colons en 1613.

Pocahontas est la seule héroïne inspirée de faits historiques

Elle a été forcée de se convertir au christianisme, s’est mariée et a eu un enfant les années suivantes. Certains affirment que Mulan est également une personne ayant existé. Cependant, d’autres soutiennent qu’elle n’était qu’un personnage issu d’un vieux poème chinois.

Ariel et Belle sont dans Il était une fois

Il était une fois n’est peut-être pas un film d’animation au sens strict du terme. Cependant, il a un lien intéressant avec les classiques de l’animation d’antan. Plus précisément, il met en scène deux des princesses les plus emblématiques de Disney, enfin, les actrices qui les ont incarnées.

Ariel et Belle sont dans Il était une fois

Jodi Benson, qui a prêté sa voix à Ariel dans la version originale de La Petite Sirène, et Paige O’Hara, qui a prêté sa voix à Belle dans La Belle et la Bête, ont toutes deux fait des apparitions dans le film de 2007, jouant respectivement une secrétaire et un personnage de feuilleton.

La référence tendancieuse dans Bernard et Bianca

À quelques reprises, les films Disney ont proposé des blagues coquines ou des références qui sont clairement plus adaptées aux adultes. L’un des détails les plus osés que beaucoup ont négligé est apparu dans le film Les aventures de Bernard et Bianca.

La référence tendancieuse dans Bernard et Bianca

On peut facilement manquer ce qui semble être une femme aux seins nus debout près d’une fenêtre devant laquelle Miss Bianca et Bernard passent en volant. Étonnamment, Disney a décidé de rappeler 3,4 millions de vidéos après avoir reçu de nombreuses plaintes de familles choquées.

Lilo et Stitch sont obsédés par Elvis

Certains films de Disney contiennent les références les plus étonnantes à la pop culture comme par exemple dans Lilo et Stitch. Le King était célèbre pour les chansons dans ses films, et le film d’animation populaire reprend plusieurs de ses airs.

Lilo et Stitch sont obsédés par Elvis

Paradoxalement, les films d’Elvis étaient rarement bien accueillis par les critiques, alors que Lilo et Stitch a été nommé pour l’Oscar du meilleur film d’animation en 2002. Sans compter que Stitch s’est déguisé en Elvis dans le film !

Un dentier pour la voix de la sorcière dans Blanche-Neige

Disney a toujours fait preuve de créativité lorsqu’il s’agit de créer des effets sonores dans ses films. Et parfois, les acteurs de ces films apportent leur propre créativité, ce qui révolutionne l’idée que nous nous faisons du personnage.

Un dentier pour la voix de la sorcière dans Blanche-Neige

Dans Blanche-Neige et les sept nains, l’actrice Lucille La Verne a eu une idée étonnante pour son rôle de reine/sorcière. Elle a retiré son dentier avant de lire son texte, ce qui a contribué à cette voix emblématique et maléfique.

Un chercheur spécialiste des hyènes a intenté un procès à Disney

Les films d’animation ne sont pas toujours le meilleur endroit pour apprendre à connaître les animaux. En fait, ces représentations de dessins animés peuvent parfois avoir des conséquences négatives pour certaines espèces comme la hyène tachetée.

Un chercheur spécialiste des hyènes a intenté un procès à Disney

Dans le film d’animation Le Roi Lion de 1994, trois hyènes tachetées sont présentées comme les sbires du méchant du film, Scar. Un biologiste spécialiste des hyènes a été tellement indigné par cette représentation inexacte qu’il a intenté un procès aux studios pour diffamation. En réalité, les hyènes sont des prédateurs supérieurs très intelligents et capables de s’adapter.

11 chevaux en acolytes impertinents chez Disney

Si vous avez regardé suffisamment de films de Disney, vous verrez probablement certains éléments récurrents au fil du temps. Il s’agit notamment de personnages qui semblent similaires, comme toutes les princesses Disney.

11 chevaux en acolytes impertinents chez Disney

Mais il semble qu’une espèce spécifique apparaisse également dans de nombreux films, et qu’elle se comporte de la même manière. La plupart des héros/héroïnes ont des chevaux qui agissent de manière assez insolente. Ces 11 chevaux sont Maximus, Pégase, Angus, Philibert, Samson, Major, Sitron, Pile-Poil, Khan, Achille et Buck.

Les pets de Pumbaa entrent dans l’histoire de l’animation

Bien que les flatulences soient une fonction corporelle normale, elles n’ont jamais été représentées à l’écran avant le film de Disney de 1994, Le Roi Lion. Pumbaa, un phacochère, souffre d’épisodes occasionnels de flatulences, au grand dam des animaux qui l’entourent.

Les pets de Pumbaa entrent dans l’histoire de l’animation

Les pets de Pumbaa ne sont pas seulement un trait de caractère attachant et drôle, mais c’est la première fois qu’un personnage pète dans un film de Disney. Le problème n’était peut-être pas l’odeur de Pumbaa, mais le fait qu’il fréquentait des animaux aux glandes olfactives extrêmement sensibles (un suricate et un lion).

Le ballon jaune Luxo fait beaucoup d’apparitions

La plupart de ces anecdotes intéressantes sont consacrées à un film d’animation Disney spécifique, mais celle-ci s’applique à un grand nombre d’entre eux, notamment aux films Pixar. Les fans se souviennent certainement du ballon jaune « Luxo », vous savez, le ballon d’où rebondissait Buzz l’Éclair.

Le ballon jaune Luxo fait beaucoup d’apparitions

Cependant, ce même ballon a fait de nombreuses autres apparitions dans divers autres films Pixar, notamment dans Monstres & Cie, Le Monde de Nemo, et Cars, entre autres.

Les rôles de Jackie Chan chez Disney

La plupart des Américains connaissent Jackie Chan pour ses cascades dans divers films d’action, mais l’acteur a aussi un côté musical qu’il a montré dans plusieurs films de Disney.

Les rôles de Jackie Chan chez Disney

Jackie Chan est en fait un chanteur formé à l’opéra et a produit plus de 20 albums en cantonais, en mandarin et en taïwanais. Il a non seulement joué le rôle du capitaine Li Shang dans la version chinoise du film Mulan de 1998, mais il a également enregistré une version de la chanson du film, « Comme un homme », en cantonais et en mandarin.

L’animal complice de Pocahontas a failli être un dindon

Il n’est pas surprenant que les animateurs aient envisagé de mettre un dindon dans le dessin animé Pocahontas de 1995. On trouve couramment des dindes dans la région de Virginie où le film est censé se dérouler. À l’origine, l’acolyte de la princesse amérindienne était un dindon nommé Redfeather (plume rouge).

L’animal complice de Pocahontas a failli être un dindon

Malheureusement, après le décès de l’acteur qui interprétait Redfeather, il a été décidé de remplacer l’ami à plumes par un autre animal courant en Amérique du Nord, un raton laveur nommé Meeko. Meeko s’est avéré être un excellent choix grâce à sa dextérité et à ses interactions hilarantes avec le carlin du gouverneur Ratcliffe.

Celle qui a inspiré la fée Clochette

Lorsque le personnage de la fée Clochette est apparu pour la première fois sur les écrans de cinéma dans la version animée de 1953 de Peter Pan, les spectateurs ont été enchantés par ses adorables pitreries et son apparence. Il s’avère que derrière la magie se cachait une vraie femme : l’actrice Margaret Kerry.

Celle qui a inspiré la fée Clochette

Les animateurs ont étudié Margaret Kerry afin de capturer ses mouvements pour les scènes d’action du film. L’actrice a même rejoué plusieurs scènes du film en utilisant de grands accessoires, par exemple pour se coincer dans un trou de serrure ou poser près d’une paire de ciseaux.

Le Paris du bossu de Notre-Dame

Bien que de nombreux films d’animation se déroulent souvent dans des contrées lointaines, ils sont généralement créés dans un seul endroit. Lors de la création du film d’animation de 1996, Le bossu de Notre-Dame, Disney voulait s’assurer de représenter la ville de Paris de manière aussi réaliste que possible.

Le Paris du bossu de Notre-Dame

Disney a sous-traité environ 20 % de la création du film à un studio d’animation basé en France. Les réalisateurs se sont également rendus dans la ville française afin de capturer avec précision l’architecture et l’histoire de la ville. Ils ont même bénéficié d’une visite privée de la célèbre cathédrale Notre-Dame.

La scène du Roi Lion qui a pris des années à faire

Lorsqu’on pense au film d’animation Le Roi Lion, une scène vient généralement à l’esprit : celle de la cavalcade. Dans cette scène pleine d’émotion, le jeune Simba découvre son père qui a été piétiné. Alors que la scène dure environ deux minutes et demie, il a fallu près de trois ans pour l’animer.

La scène du Roi Lion qui a pris des années à faire

Les animateurs ont utilisé un mélange d’animation traditionnelle dessinée à la main et d’effets informatiques pour créer la scène. Ils ont également étudié le comportement des troupeaux de gnous et sont allés dans la savane africaine afin de capturer l’aspect réaliste de ce paysage.

Disney a créé une toute nouvelle langue

Dans le film de Disney de 2001 Atlantide, l’empire perdu, les réalisateurs ne voulaient pas seulement explorer le mythe d’une ancienne cité sous-marine, ils voulaient créer un langage entièrement nouveau pour les habitants de l’Atlantide.

Disney a créé une toute nouvelle langue

Connue sous le nom d’atlante, cette langue a été créée par le linguiste américain Marc Okrand, connu pour son travail de développement du langage Klingon de la série Star Trek. Marc Okrand a créé environ 1 000 mots qui ont été utilisés tout au long du film.

Le secret du « surf » dans les arbres de Tarzan

Ayant grandi dans la jungle, il n’est pas surprenant que Tarzan soit plus à l’aise pour grimper aux arbres et se balancer sur des lianes que pour marcher sur le sol.

Le secret du « surf » dans les arbres de Tarzan

Lorsque l’animateur de Tarzan, Glen Keane, a créé l’une des scènes les plus mémorables du film d’animation, il s’est tourné vers le skateur professionnel Tony Hawk pour perfectionner sa scène de « surf » dans les arbres. Glen Keane s’est également inspiré des compétences de son propre fils en matière de surf et de sports extrêmes pour créer cette scène.

La voix de Lilo et le film d’horreur

Lilo et Stitch raconte l’histoire d’un extraterrestre qui s’intègre à la famille d’une jeune Hawaïenne. Il est difficile d’imaginer que l’actrice qui a prêté sa voix à l’insolente Lilo Pelekai puisse également être la voix de Samara dans le film d’horreur Le Cercle – The Ring.

La voix de Lilo et le film d’horreur

Malgré leur très grande différence, les deux personnages ont été interprétés par la jeune actrice Daveigh Chase. Pour la plupart des fans du film d’animation de Disney, il peut être surprenant de savoir que l’actrice a joué à la fois des personnages adorables et des personnages de cauchemar.

Trouver Hadès a relevé de la tragédie grecque

Il est difficile d’imaginer quelqu’un d’autre que James Woods dans le rôle original d’Hadès, le seigneur des enfers, dans le film d’animation Hercule de Disney (1997). Pourtant, avant que James Woods ne soit choisi, les réalisateurs avaient pressenti un autre acteur principal : Jack Nicholson.

Trouver Hadès a relevé de la tragédie grecque

Malheureusement pour le studio, les prétentions salariales de Jack Nicholson étaient bien plus élevées que ce qu’ils étaient prêts à offrir, et l’acteur a décidé de décliner. Les animateurs ont pu incorporer le ricanement caractéristique de James Woods ainsi que son débit de parole rapide au personnage définitif.

Tim Burton était pénible sur les plateaux

La plupart des fans du film L’étrange Noël de monsieur Jack se souviennent de la fin du film, dans laquelle les fils qui maintiennent Oogie Boogie sont dénoués, entraînant sa mort. Le réalisateur Henry Selick voulait à l’origine une fin différente dans laquelle Oogie Boogie était en fait le père de Sally (l’amoureuse du personnage principal), à la grande consternation de Tim Burton.

Tim Burton était pénible sur les plateaux

Les deux hommes se sont opposés, et Tim Burton a même fait un trou dans le mur sous le coup de la colère. Il faut dire qu’il avait planifié le film pendant des années avant sa réalisation et qu’il était très attaché à l’intrigue originale.

Changement de voix dans Merlin l’enchanteur

Les changements physiques de la puberté ne sont jamais agréables, surtout pour les jeunes acteurs. Lorsque l’acteur Rickie Sorensen a été choisi pour jouer dans la version animée de l’histoire du roi Arthur, Merlin l’enchanteur de Disney, il s’est vite rendu compte que sa voix changeait.

Changement de voix dans Merlin l’enchanteur

Heureusement, le réalisateur du film, Wolfgang Reitherman, avait deux fils du même âge que Rickie Sorensen. Grâce à l’improvisation du réalisateur, le film a pu se poursuivre, à un détail près : la voix du personnage était sensiblement différente dans diverses scènes et parties du film.

L’alignement des planètes dans Hercule

Dans le film Hercule, sur le thème de la mythologie grecque, les Moires sont capables de voir le passé, le présent et l’avenir. Dans une scène, elles décrivent un événement au cours duquel les planètes vont s’aligner, ce qui permettra à une prophétie de se réaliser.

L’alignement des planètes dans Hercule

Les spectateurs remarqueront toutefois que seules six planètes sont représentées dans la scène animée. C’est parce qu’historiquement, les Grecs anciens n’auraient pu voir que six, et non huit, planètes dans le ciel nocturne. Ces six planètes étaient Mercure, Mars, Jupiter, Vénus, Saturne et la Terre.

L’égo de Beyoncé lui a coûté un rôle

Le fait d’être une icône de la pop internationale peut amener certaines stars à penser qu’il n’est pas nécessaire d’auditionner pour un rôle. Lorsque la production du film de Disney La Princesse et la Grenouille a commencé, la pop star a simplement supposé que le rôle du personnage principal lui serait offert.

L’égo de Beyoncé lui a coûté un rôle

Il s’avère que Beyoncé avait tort. Elle et d’autres stars connues, comme Alicia Keys, devaient passer une audition pour le rôle de Tiana. Heureusement, Anika Noni Rose, la partenaire de Beyoncé dans Dreamgirls a effectivement passé l’audition, ce qui lui a permis de décrocher le rôle tant convoité.

Le Londres de 1961

De nombreux fans de Disney aiment le dessin animé Les 101 dalmatiens, sorti en 1961, pour son histoire touchante et ses adorables personnages canins. Le film a marqué l’histoire de Disney car il a été le premier film d’animation à se dérouler dans un cadre spécifique et contemporain.

Le Londres de 1961

Avant Les 101 dalmatiens, la plupart des films Disney se déroulaient dans des régions géographiques générales ou étaient des contes de fées qui se déroulaient dans des lieux fictifs. La localisation du film à Londres était un véritable changement qui ouvrait la voie à de futurs décors adaptés aux histoires.

Le vrai caméléon qui a inspiré Pascal dans Raiponce

Bien que son personnage ne parle jamais, Pascal est l’un des personnages les plus appréciés du film d’animation de Disney, Raiponce. Dans le film, Pascal est le meilleur ami de Raiponce. Les fans du film ont adoré ce caméléon insolent et ses yeux adorablement expressifs.

Le vrai caméléon qui a inspiré Pascal dans Raiponce

Les réalisateurs ont su très tôt qu’ils voulaient que la princesse ait un compagnon moins traditionnel et ont choisi un caméléon. Le hasard a voulu qu’un des animateurs du film ait un caméléon de compagnie nommé Pascal. Le vrai Pascal est devenu papa pendant le tournage, et sa progéniture figure au générique de fin !

Le Clochard était une fille

La Belle et le Clochard compte de nombreux personnages et scènes mémorables, mais peu de gens savent que le Clochard a été inspiré par un vrai chien.

Le clochard était une fille

Le personnage du Clochard a été inspiré par un vrai chien errant trouvé par l’un des scénaristes du film. Après une longue recherche, l’artiste Erdman Penner a trouvé la charismatique chienne errante à la fourrière locale où elle était sur le point d’être euthanasiée. Heureusement, Erdman Penner est intervenu et l’a adoptée. Le chien a fini par devenir l’un des principaux modèles vivants pour les animateurs du film.

Le cadre original de Lilo et Stitch

Lorsque le storyboarder Chris Sanders a eu l’idée de créer Stitch, il a envisagé que l’histoire se déroule dans un endroit isolé. Il a d’abord pensé au Kansas avant de se décider pour l’île hawaïenne de Kaua’i.

Le cadre original de Lilo et Stitch

Non seulement le paysage luxuriant de l’île a influencé le processus d’animation et la palette de couleurs, mais Sanders s’est également familiarisé avec le concept culturel hawaïen de l’ohana, notion selon laquelle la famille peut s’étendre au-delà des parents actuels et inclure également les amis. Comme la plupart des fans du film le savent, l’ohana devient un point central de l’intrigue et un thème tout au long du film.

Le Livre de la jungle était bien plus sombre

La plupart des gens associent le dessin animé de 1967, Le Livre de la jungle, à des personnages humoristiques et à des chansons mémorables comme « Il en faut peu pour etre heureux ». L’histoire réelle qui a inspiré le film était bien plus sombre que ce qui était montré dans la version de Disney.

Le Livre de la jungle était bien plus sombre

Le film est tiré du livre du même nom écrit par Rudyard Kipling. La collection d’histoires de Kipling aborde souvent des thèmes plus lourds comme l’abandon, la loi, la liberté et la mort. Le scénariste original du film, Bill Peet, voulait s’en tenir aux thèmes plus sombres du livre original, mais Walt Disney lui-même l’en a empêché.

Qui a inspiré Maléfique ?

L’une des méchantes les plus mémorables de Disney est Maléfique. Bien que la « maîtresse absolue du mal » soit inspirée de plusieurs personnages de contes de fées traditionnels, son apparence à l’écran est tout à fait unique par rapport aux interprétations précédentes de personnages féminins malfaisants.

Qui a inspiré Maléfique ?

Depuis la sortie en 1959 du dessin animé La Belle au bois dormant, des rumeurs ont circulé selon lesquelles la fée malfaisante était fortement influencée par une actrice nommée Maila Nurmi. Cette femme était connue pour ses robes moulantes et son personnage gothique glamour, Vampira. En 2014, des extraits de journal intime rédigés par Maila Nurmi ont confirmé qu’elle avait effectivement servi de modèle à la méchante fée animée.

Le réalisateur des Avengers a créé Rex dans Toy Story

Il fut un temps où le cinéaste Joss Whedon ne réalisait pas des superproductions telles que Avengers ou Justice League. L’homme qui est derrière Buffy contre les vampires a été l’un des créateurs du tout premier grand succès de Pixar, Toy Story.

Le réalisateur des Avengers a créé Rex dans Toy Story

En fait, Joss Whedon a participé directement à la création de l’un des personnages les plus mémorables du film. Rex, le dinosaure nerveux, a été créé par la même personne qui a réalisé L’Ère d’Ultron !

Le PDG qui a inspiré Ratigan

Le film d’animation de Disney, Basil, détective privé, était une version animée du récit classique de Sherlock Holmes et mettait en scène des souris et des rats dans le Londres de l’époque victorienne. Pour créer les personnages, les animateurs se sont inspirés de photographies et de peintures anciennes de Londoniens des années 1800.

Le PDG qui a inspiré Ratigan

Pour créer le méchant du film, Ratigan, ils ont pensé à Ron Miller, un ancien PDG de Disney. Tout comme Ratigan, Ron Miller était très grand, mesurait près de 2 mètres et était un ancien joueur de football professionnel. Étant donné le caractère diabolique de ce méchant-là, on espère que les similitudes s’arrêtent là.

Le Monde de Nemo rend hommage aux Dents de la mer

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’idée d’un requin végétarien est plutôt amusante. Il y en a pourtant un dans le célèbre film de Disney Le Monde de Nemo. Il s’appelle Bruce et est très amical, malgré son air absolument terrifiant. Mais il a une bonne raison de s’appeller Bruce.

Le Monde de Nemo rend hommage aux Dents de la mer

En effet, il a été nommé d’après le requin animé qui a servi pour tourner le film Les Dents de la mer. On sait que ce requin-là n’était pas végétarien.

Bob Razowski est le rôle préféré de Billy Crystal

Billy Crystal a joué dans des films inoubliables, notamment dans Quand Harry rencontre Sally, mais le rôle préféré de l’acteur est celui qu’il a tenu dans Monstres et Cie de Disney, où il faisait la voix de l’un des personnages principaux, Mike Wazowski (Bob Razowski dans la version française).

Bob Razowski est le rôle préféré de Billy Crystal

Il s’avère que Billy Crystal se sentait très proche du monstre vert et borgne. Il pouvait tout à fait comprendre ce « petit gars dans un monde de grands hommes ». De plus, il disait son texte dans la même pièce que son partenaire John Goodman, ce qui rendait la prestation encore plus réaliste.

Disney fait-il de la discrimination basée sur l’âge ?

Une étude étonnante menée par l’université Brigham Young a révélé que 22 % des méchants de Disney ont 55 ans ou plus. De plus, environ 42 % des personnages plus âgés de Disney sont généralement dépeints de manière assez négative.

Disney fait-il de la discrimination basée sur l’âge ?

Par conséquent, l’opinion de nombreux enfants sur les personnes âgées a été déformée par les stéréotypes renforcés par ces films. Cependant, cela ne veut pas dire que tous les personnages âgés de Disney sont des méchants. Prenez Là-haut par exemple. Le héros de ce film est un homme âgé !

Mickey et Minnie étaient mariés dans la vraie vie

On dit que la vie imite l’art et c’est exactement ce qui s’est passé pour Mickey et Minnie. Pendant 32 ans, les doubleurs Wayne Allwine et Russi Taylor ont prêté leur voix aux personnages emblématiques de Disney.

Mickey et Minnie étaient mariés dans la vraie vie

Mais vous savez ce qui est encore plus génial ? Les deux stars ont fini par tellement s’attacher à leurs rôles qu’ils sont tombés amoureux, se sont mariés et ont été heureux ensemble pendant presque deux décennies.